Comment fabriquer une bougie maison ?

Comment fabriquer une bougie maison ?
4 (80%) 4 votes

Comment fabriquer une bougie soi-même ?

Créez vous-même une bougie grâce à nos précieux conseils !  Rassurez-vous, il ne faut pas être un expert pour créer et personnaliser sa bougie maison.  Amusez-vous !

La fabrication artisanale et maison de bougies n’est pas une nouveauté. Alors qu’elle était nécessaire dans le passé pour s’éclairer, elle est devenue un loisir populaire. La fabrication maison de bougies est facile et ne demande pas beaucoup d’investissement ni de matériel. Voyons ensemble les étapes qui vont vous permettre de fabriquer vos propres bougies au grès de vos envies.

Vous pouvez fabriquer vous-mêmes des bougies de différents types. Les bougies coulées pour lesquelles la préparation est coulée et brûlée dans un récipient. Les bougies moulées qui permettent des formes différentes selon les moules que vous utilisez et qui peuvent être utilisées après le démoulage. Les bougies d’ambiance très courantes qui ont une dimension décorative. Les bougies de massages pour un moment de détente.
Nous vous proposons ici des méthodes vous permettant de fabriquer deux types de bougies, les bougies coulées ou conteneurs, et les bougies moulées ou piliers.

Les bougies présentées dans un récipient ou Bougies Conteneurs

La première étape est de sélectionner vos ingrédients et de rassembler le matériel. Pour fabriquer vous-mêmes vos bougies, vous aurez besoins de plusieurs éléments.
De la cire bien-sûr, l’élément principal. Elle va donner la dureté à la bougie et va fondre plus ou moins rapidement en fonction de son point de fusion, c’est-à-dire de la température à laquelle elle devient liquide. Vous pouvez opter pour des cires végétales de type cire de soja, de mimosa, de riz ou de l’acide stéarique. A l’exception de la cire de soja, il faudra ajouter des huiles végétales, des beurres pour être les utiliser. La cire d’abeille est à utiliser dans un mélange d’huile végétale pour ne pas avoir de problème de rétraction. Vous pouvez enfin choisir la paraffine. Vous pouvez aussi tout à fait utiliser de vieilles bougies pour en créer de nouvelles.
Des mèches de coton, il en existe de différents types selon les utilisations.
Des pots d’une matière résistante à la chaleur, soit par sécurité qui résistent à une température de plus de 100°C.
Des casseroles dans lesquelles vous ferez fondre la cire au bain marie
Un petit fouet ou une spatule en inox
Un thermomètre de confiseur ou à bougies
Des parfums si vous voulez réaliser des bougies parfumées
Des colorants si vous souhaiter égayer vos créations
Préparez votre poste de travail afin de le protéger des salissures avec des journaux ou linges. Vous prendrez également soin de disposer d’eau savonneuse en cas de besoin, si de la cire venait à être renversée.

Fabrication d’une bougie : Préparer la cire

Couper votre cire en petits morceaux et placez-les dans une casserole que vous faites chauffer au bain-marie. Il est indispensable d’utiliser ce mode de chauffage afin d’éviter que la cire ne prenne feu ou ne s’évapore. Placez donc votre casserole sur une autre casserole de plus grande taille remplie d’eau que vous faites bouillir.
Avec votre thermomètre, vous aller pouvoir surveiller la température de votre cire. La cire de soja doit être portée à une température entre 76 et 82 °C la cire d’abeille entre 36 et 79° C et les vieilles bougies, sans leurs mèches, peuvent être portées à 85 °C.
Maintenant que la cire est fondue, vous allez ajouter vos parfums et huiles essentielles. Prenez la précaution de lire les instructions plutôt que de suivre votre odorat. Remuez votre mélange.
Ajoutez à présent la couleur en prenant soin cette fois aussi de lire les instructions sur les quantités. Vous ajouterez vos colorants au goutte à goutte afin d’obtenir la couleur que vous souhaitez.

L’étape suivante est la préparation de la mèche de la bougie

Deux possibilités s’offrent à vous pour préparer la mèche, vous pouvez l’utiliser telle quelle ou passer par une étape supplémentaire qui consiste à primer votre mèche.
– Préparer une mèche suffisamment longue pour dépasser de deux centimètres de votre pot. Placez-la au centre en la faisant adhérer au fond de votre bougeoir à l’aide de ruban adhésif double face. Prenez l’autre extrémité et roulez là autour d’une tige ou d’un crayon qui va venir s’appuyer sur le bord du bougeoir. De cette manière vous pourrez vous assurer que votre mèche est bien droite et va jusqu’au fond du bougeoir.
– Etape supplémentaire : Lorsque votre cire est fondue, retirez-la du feu et faites tremper votre mèche de bonne longueur pendant deux minutes. Cela permet de faire échapper l’air contenu dans les fibres et la mèche pourra brûler de manière plus homogène sans s’éteindre. Sortez la mèche de la cire et mettez-la sur une feuille d’aluminium. Veillez à ce que la mèche adhère et reste droite et placez le tout au congélateur.
A présent il va falloir être prudent puisque vous allez verser la cire fondue dans le bougeoir. Opérez doucement pour ne pas vous éclabousser et ne pas écraser la mèche. Remplissez votre bougeoir à votre convenance.
Laissez refroidir vos bougeoirs 24 heures si vous le pouvez. Le temps de refroidissement dépend là aussi de la cire que vous avez choisie. La paraffine demande 24 h, la cire de soja 4 à 5 h, la cire d’abeille 6 heures au minimum et les restes de bougies n’auront besoin que de deux heures.

Fabriquer une bougie maison soi-même est un plaisir !
Fabriquer une bougie maison soi-même est un plaisir !

Coupez la mèche à un demi-centimètre du haut de la cire afin que la flamme soit contenue.
Vous avez réussi ! Vous allez pouvoir épater vos proches et leur faire des cadeaux astucieux et pas chers !

Les bougies moulées ou piliers

Les bougies piliers se présentent sous diverses formes et tailles, notamment en cylindre ou cubes. Elles sont coulées dans un moule puis, une fois solidifiées, sont auto-portantes et peuvent brûler sans récipient.
Pour les réaliser vous pouvez utiliser de nombreux moules trouvables dans le commerce ou utiliser des objets dont la forme vous plaît. En utilisant des moules, vous pourrez créer des bougies comme celles qu’on peut trouver en magasin.
Le mélange de cire utilisé dans ce cas et la taille de la mèche doivent être précis. Il faut que la bougie puisse brûler sans avoir besoin de récipient. Ainsi, il faut calculer la taille de la mèche de manière à ce qu’elle crée un bassin de fusion d’un diamètre égal à celui de la bougie. Il faut également qu’elle chauffe pour vaporiser la paraffine du bassin de fusion suffisamment rapidement pour éviter que la bougie ne coule ou que la mèche ne soit pas noyée.
Vous pouvez utiliser de la paraffine, de la paraffine et du Vybar, de la paraffine et de la stéarine, un mélange de paraffine et de cire d’abeille ou uniquement de la cire d’abeille.
Le moule peut être de pratiquement n’importe qu’elle matière mais la forme doit être droite ou légèrement évasée. Elle ne doit pas être plus large au milieu qu’en haut afin de pouvoir démouler la bougie. Il sera équipé d’un trou au fond qui va permettre de laisser passer la mèche. Veillez là encore à la résistance de votre moule à la chaleur.
La mèche peut être une tresse plate ou une tresse carrée. Son épaisseur va donner le diamètre que la bougie pourra avoir. Primez-votre mèche comme nous l’avons expliqué en la trempant dans la cire pendant 2 minutes et en la laissant durcir. La mèche devra être 6 centimètres plus longue que votre moule. Une fois prête passez la mèche dans le trou par la partie inférieure et laissez dépasser de 2 à 3 centimètres de chaque côté. Placez une boule de mastic d’étanchéité sur le fond du moule pour vous assurer que la paraffine ne puisse pas couler par cet orifice. De l’autre côté utilisez un pince-mèche ou un crayon pour tendre la mèche au centre du moule.
Pour la réalisation procédez comme précédemment jusqu’au moment de verser la paraffine dans le moule. Versez alors votre cire doucement sans aller trop haut pour éviter les bulles d’air. Conservez une petite quantité afin de combler la cavité de refroidissement une fois la bougie refroidie. Tapez délicatement mais vigoureusement les bords du moule avec une cuiller en bois pour une fois encore éviter les bulles d’air. La paraffine refroidie à partir de 30 à 45 minutes et c’est là que va se former la cavité de refroidissement. Utilisez une aiguille à mèche ou à tricoter fine pour vérifier l’absence de poche d’air. Enfoncez-la à la verticale jusqu’à sentir une résistance. Recommencez à 6 endroits. Utilisez alors le reste de paraffine que vous aurez réchauffé à 88°C et comblez doucement la cavité de refroidissement. Arrêtez-vous au niveau initial. Réitérez l’opération avec l’aiguille et recommencez si besoin.
Il est temps de passer à l’étape du démoulage. Une fois que la bougie et le moule sont froids serrez le moule entre vos mains, ouverture vers le bas. Aider en faisant des mouvements brusques mais sans frapper le moule et n’utilisez pas d’outils pour libérer votre bougie. Si la bougie ne descend pas, placez la au congélateur quelques minutes et recommencez.
Coupez la mèche à la base de la bougie et couper l’extrémité qui va brûler entre 5 et 8 mm.
La base de la bougie ne sera probablement pas plate et vous pourrez y remédier en la frottant contre une surface chaude.

Choix des parfums, huiles et couleurs pour fabriquer une bougie soi-même.

huiles et parfums pour bougie
Les huiles et les parfums pour les bougies personnalisées

Les huiles et beurres vont permettre de ramollir la bougie, en baissant le point de fusion, elles rendent la fonte plus facile. Leur présence rend également l’adhésion au récipient plus efficace et la surface des bougies est plus lisse et brillante. Vous pouvez choisir vos huiles végétales et beurres en fonction de l’odeur comme de l’huile de vanille ou de noisette, de leur couleur, de leur coût, du potentiel oxydatif, des bienfaits pour la peau en cas de bougies de massage. D’une manière générale ne mettez pas plus de 50 % d’huile dans votre mélange. De plus, plus vous en mettrez plus la bougie brûlera rapidement. Découvrez quelques huiles ici.
Pour donner une fragrance à vos bougies, il est indispensable de respecter les instructions des produits que vous allez utiliser. Le point d’éclair doit être supérieur à 65°C pour que la bougie ne s’enflamme pas totalement. Il ne faut pas utiliser de produits contenant de l’alcool. Le mieux est d’utiliser entre 5 et 10 % maximum de fragrance ou d’huiles essentielles dans vos bougies.

Il existe bien sûr d’autres types de bougies que vous pourrez facilement et avec un peu de pratique réaliser vous-même. Il est possible de réaliser des bougies Votives qui sont des bougies moulées que l’on fait brûler dans des récipients, des bougies Ouragan contenues dans une coquille décorée, des chandelles, des bougies chauffe-plat ou encore des bougies gel. Dans le commerce, vous pourrez également trouver des kits avec tous les éléments nécessaires pour réaliser les bougies dont vous avez envie.

Vous pouvez également vous inspirer de cette vidéo si vous souhaitez réaliser vous-même vos propres bougies maison :

Encore une vidéo qui devrait vous aider à fabriquer une bougie vous-même